Archives par mot-clé : trobada

Rencontre 2020 d’histoire sociale de l’économie : Quand le chercheur en HSE et HSA devient numericus

Rencontre 2020 d’histoire sociale de l’économie – Trobada 2020 d’història social de l’economia

Quand le chercheur en HSE et HSA devient numericus

Quan l’investigador de l’HSE i l’HSA es converteix en numericus

Vendredi 4 septembre 2020

Lieu :  Université de Perpignan

Le Groupe d’histoire sociale de l’économie-histoire sociale de l’art de l’Université de Perpignan (HSE-HSA https://hsehsa.hypotheses.org/) organise, dans le cadre de son séminaire permanent,  des rencontres qui, chaque année, permettent de faire le point sur un thème et ses articulations avec les enjeux de la recherche pour ce champ en pleine construction.

En 2020, le thème de la rencontre est « Numérique et l’histoire sociale de l’économie et de l’art ».

Les outils numériques ont dans bien des cas transformé le travail dans les sciences humaines. L’accès à des outils de plus en plus sophistiqués, la numérisation des documents accessibles en ligne, l’utilisation de logiciels de référencement ou de bibliographie, l’élaboration et la mobilisation de bases de données liées au renouveau de l’histoire quantitative pleinement intégrée dans les nouveaux paradigmes des sciences sociales s’ajoutent aux différents modes d’écriture scientifique et des nouvelles modalités de diffusion des résultats de la recherche.

Alors que les manifestations scientifiques et les publications se multiplient sur ce thème, le Groupe HSE-HSA souhaite faire le point sur cet enjeu fort pour son domaine propre. Qu’apportent concrètement les outils numériques aux historiens du social  et de l’économie ? Quelle articulation peut s’établir entre recherche et formation en Master et en Doctorat ? Peut-on ou non parler de transformation numérique de la recherche ? L’ambition de cette journée est d’échanger autour de ces questions à partir de l’expérience de chercheurs qui utilisent et interrogent les outils numériques.

Programme / programa

Première Session : 9h30-12h30

9h30 – Accueil et ouverture par Nicolas Marty (Pr Contemporaine, UPVD), Patrice Poujade (Pr Moderne, UPVD), Bertrand Mocquet (Dr, expert numérique à l’AMUE, chercheur au MICA Université Bordeaux Montaigne et chercheur associé au CRESEM)

9h45-10h15 : Sébastien Poublanc (docteur en histoire moderne, ingénieur de recherche contractuel en humanités numériques, labex Structuration des Mondes Sociaux) : Quels liens entre histoire et numérique ? Retour réflexif sur les trois ans de séminaire « Histoire & humanités numériques »

10h15-10h45: Rosa Congost, Enric Saguer, Jordi Regincós (Universitat de Girona): Noves oportunitats per a la història social: transcripció automàtica  i extracció de dades massives de fonts manuscrites digitalitzades

10h45-11h15 : Boris Deschanel (maître de conférences en histoire moderne, Université d’Avignon-Centre Norbert Elias (UMR 8562) : Outils numériques et traitement de données fiscales des XVIIIe et XIXe siècles : quels apports pour l’histoire sociale de l’économie ?

11h15-11h45 : Eric Fabre (maître de conferences HDR, Aix-Marseille Université) : Entre Humanités et numérique, un retour d’expériences en analyse de données historiques

11h45-12h15 : débat sur les interventions de la première session

Deuxième session : 14h00 – 15h30

14h00-14h30 : Emilie Roffidal (CNRS, UMR 5136 FRAMESPA) et Anne Perrin Khelissa (maître de conférences en histoire de l’art moderne, Université de Toulouse II- UMR 5136 FRAMESPA) : Les données de la recherche. De la collecte à la mise en ligne : enjeux et méthodes

14h30-15h00 : Mylène Lorre (ingénierie logicielle-service Platinium, Université de Perpignan) et Aurian Meunier (doctorant contractuel en histoire moderne-groupe d’histoire sociale, CRESEM, axe « Ressources et Territoires », Université de Perpignan) : Élaborer une base de données relationnelle en histoire : la collaboration entre l’ingénieur et l’historien

15h00-15h30 : débat sur les interventions de la deuxième session

15h30-16h-30 : Peut-on parler de transformation numérique pour la recherche en Histoire sociale de l’économie et histoire sociale de l’art ? Discussion générale animée par Bertrand Mocquet (Dr, expert numérique à l’AMUE, chercheur au MICA Université Bordeaux Montaigne et chercheur associé au CRESEM)

Le programme en PDF :

Affiche de la journée :