Maitres de forges des Pyrénées

ResponsableNicolas Marty

nicolas.marty@univ-perp.fr

La partie orientale des Pyrénées a été densément investie par l’industrie métallurgique. L’exploitation du minerai de fer après une utilisation intensive pendant plusieurs périodes de l’antiquité, a connu un fort développement à la fin du moyen-âge puis au cours des temps modernes. Elle a ensuite subi une désindustrialisation importante. Entre 1850 et le début du XXe siècle s’est produite une grande transformation de l’activité métallurgique des montagnes pyrénéennes avec la disparition plus ou moins lente selon les secteurs des forges à la catalane remplacées par un système organisé essentiellement autour de l’extraction minière, à partir de filiales des grandes sociétés métallurgiques et minières françaises.

L’histoire pyrénéenne de la métallurgie du fer sur la longue durée a fait l’objet de travaux remarquables, qu’il s’agisse de l’histoire des techniques de production, du commerce, ou de celle de la gestion forestière et de l’environnement. L’histoire sociale est cependant un peu en retrait dans cette historiographie. C’est la raison pour laquelle il apparait intéressant de mieux connaître le groupe des maitres de forges de l’est des Pyrénées de la fin du XVIIIe à la fin du XIXe siècle. Par le biais d’une prosopographie, il s’agit d’éclairer ces acteurs majeurs de l’histoire de l’activité métallurgique pyrénéenne, notamment en essayant de comprendre la disparition de cette activité. Afin de rendre ce travail réalisable, les bornes spatiales sont limitées au Vallespir, Conflent, hautes Aspres, Cerdagne et Capcir. Des comparaisons avec les autres espaces, et notamment, l’Andorre, l’Empordà, le Ripollès, le Couserans, etc. seront sollicitées.

Ce travail est réalisé dans le cadre du séminaire permanent d’histoire sociale de l’économie de l’Université de Perpignan, Axe Acteurs Sociétés Territoires du CRESEM EA 7397. Il s’appuie sur l’Axe Acteurs Sociétés Territoires du CRESEM Université de Perpignan, et il s’inscrit dans la dynamique d’un programme plus général, FERMAPYR, dirigé par le CNRS l’UMR 7041 Arscan, la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et son service de l’inventaire, et le CNRS (G. Pagès). Il est destiné à favoriser une meilleure compréhension de l’industrie métallurgique pyrénéenne sur la très longue durée et à mettre en valeur ses vestiges. Pour le carnet de Recherches Histoire Sociale de l’Economie, le thème Maitre de forges mettra l’accent sur les avancées du travail de prosopographie concernant les XVIIIe et XIXe siècles, par le biais de la présentation de certaines sources, méthodes et, nous l’espérons, des discussions, sur ces acteurs et leurs interactions avec la société et les territoires pyrénéens.

Retrouvez  sur ce carnet de recherches les actualités et les billets publiés sur ce thème.

 

Séminaire permanent – Seminari Permanent

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search