Deux articles sur le commerce

Le dernier numéro des Annales. Histoire. Sciences Sociales (daté d’avril-juin 2017) propose un dossier, composé de deux articles, sur l’histoire du commerce embrassant une période allant du début du XVIe au milieu du XIXe siècle bien que la période 1550-1750 soit pratiquement absente.

Le premier texte1 est dû à Nadia Matringe (London School of Economics) qui a publié en 2016 La banque en Renaissance2. À partir des papiers et livres de la banque Salviati de Lyon, l’auteure étudie l’important instrument de financement du commerce international qu’est le dépôt en foire. Selon elle, ce type de dépôt apparaît clairement au XVIe siècle dans les grandes foires à la fois comme moyen de compensation et moyen de crédit, de sorte qu’il profite aux grands échanges internationaux dont Lyon était le centre, dans le cas qu’elle aborde. Ainsi, écrit-elle que « la banque stimulait le commerce au moins autant que le commerce stimulait la banque » (p. 421).

Continuer la lecture de Deux articles sur le commerce

  1. « Le dépôt en foire au début de l’époque moderne. Transfert de crédit et financement du commerce », pp. 381-423 []
  2. La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, PUR, 2016 []

Le concept d’encastrement expliqué par Mark Granovetter /Embeddedness explained by Mark Granovetter

Très utile présentation par Mark Granovetter lui-même du concept d’encastrement, un outil d’analyse des comportements économiques dans les sociétés contemporaines

Mark Granovetter est le sociologue américain qui a, dans ses travaux, discuté une partie du travail de Karl Polanyi en contestant l’idée selon laquelle la Grande transformation des sociétés anciennes aux sociétés industrielles avait été caractérisée par le fait que les comportements économiques contemporains n’étaient plus liés à un « encastrement » social. Pour Polanyi, les actions du champ économique sont centrées de plus en plus sur des comportements reposant sur le calcul rationnel économique dans un contexte de socialisation très faible. Mark Granovetter mobilise donc à nouveau le concept d’encastrement pour discuter cette idée et montrer à quel point les comportements économiques sont au contraire encore fortement liés aux relations sociales, notamment à partir de l’analyse des réseaux.

Où l’on voit comment la sociologie économique nourrit notre réflexion pour comprendre les comportements économiques des hommes dans les sociétés passées. En remettant en avant l’encastrement des comportements économiques dans les sociétés contemporaines, Mark Granovetter nous force à relire un certain nombre de grands récits de l’industrialisation qui présentent de manière trop simpliste les transformations de l’industrialisation et des sociétés industrielles, notamment autour du Crédit ou de la création de la confiance.

Pour aller plus loin :

Polanyi, Karl. La grande transformation: aux origines politiques et économiques de notre temps. Traduit par Catherine Malamoud et Maurice Angeno. Paris, France: Gallimard, 2009.
et
Granovetter, Mark. « Economic Action and Social Structure: The Problem of Embeddedness ». American Journal of Sociology, 1985, 481–510
Et  en français :
Granovetter, Mark. Le marché autrement: les réseaux dans l’économie. Traduit par Isabelle This Saint-Jean. Paris, France: Desclée de Brouwer, impr. 2000.