Patrice Poujade

patrice.poujade@univ-perp.fr

Professeur des Universités – Université de Perpignan – Faculté LSH – département d’histoire – 52 avenue. P. Alduy – 66860 Perpignan Cedex

Catedràtic d’història moderna – Universitat de Perpinyà – Facultat LSH – departament d’història – 52 av. P. Alduy – 66860 Perpinyà Cedex

Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées (CRESEM), axe « Ressources et Territoires »

Responsable de l’axe « Acteurs, Sociétés, Territoires » du CRESEM EA 7397 de 2015 à 2019

Responsable du Master Histoire, Civilisations, Patrimoine

Membre du Conseil d’Administration de l’Association des Journées Internationales d’Histoire de Flaran

Membre du Conseil d’Administration de la Fédération Historique de Midi-Pyrénées

Membre du Conseil scientifique du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises

Membre du Consejo asesor de Ripacurtia, revue du Centre d’Estudis Ribagorçans/Centro de Estudios Ribagorzanos (Benabarre, Aragon)

Membre du Consell assessor internacional de la revue Recerques (Presses de l’Université de Valence)

Membre du comité de rédaction de Les Annales du Midi

Membre du Comité éditorial international de Drassana. Revista del Museu Marítim de Barcelona

Membre du comité de rédaction de Manuscrits, revue d’histoire moderne de l’Université Autonome de Barcelone

Membre du Conseil linguistique du Congrès permanent de la lenga occitana et Membre de l’Acadèmia aranesa dera lengua occitana

Membre du conseil scientifique de la Societat Catalana d’Estudis Històrics

Membre du Conseil scientifique du parc naturel régional des Pyrénées Ariègeoises

Membre numerari de l’Institut d’Estudis Catalans (secció històrico-arqueològica)

Axes de recherche 

– Frontières et montagnes ; sociétés et économies de frontière à l’époque moderne

– Migrations et mobilités

– Commerce, marchands et réseaux commerciaux

– Langues et dialectologie du domaine roman

– Sud du royaume de France – Couronne d’Aragon – Péninsule Ibérique

PUBLICATIONS

I/ Articles dans des revues à comité de lecture

« Els conflictes del segle XVII i del començament del segle XVIII a la Vall d’Aran », Afers. Full de recerca i pensament (Valence-Barcelone), n° 19, 1994, pp. 599-614.

« Les ventes et le marché foncier au XVIIIe siècle : l’exemple de Montgailhard (diocèse de Pamiers) 1731-1786″, Annales du Midi, n° 210, avril-juin 1995, pp. 231-242.

« La Vall d’Aran dins les crisis del segle XVII », L’Avenç (Barcelone), n° 218, octobre 1997, pp. 8-12.

« Situacion lingüistica de la Val d’Aran al sègle XVII e produccion en occitan », Tèxtes occitans (Bordeaux), n° 2, 1997, pp. 55-70.

« La Vall d’Aran i les fronteres al segle XVI », Afers. Full de recerca i pensament (Valence-Barcelone), n° 29, 1998, pp. 139-156.

« Les relacions transpirinenques a la Catalunya moderna: els tractats de «lligues i patzeries» », Pedralbes. Revista d’Història Moderna (Université de Barcelone), n° 18, 1998, volume 1, pp. 189-199.

« Le commerce des mules entre la France et l’Espagne à l’époque moderne : l’exemple du Val d’Aran et des Pyrénées centrales », Annales du Midi, n° 227, juillet-septembre 1999, pp. 311-324.

« Paz y comercio en los Pirineos », Historia 16 (Madrid), novembre 1999, pp. 45-55.

« Administrer la frontière. La monarchie espagnole et ses agents dans le Val d’Aran (1600-1720) », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, octobre-décembre 2000, pp. 685-705.

« Les produits du commerce transfrontalier dans le Pays de Foix à travers les actes notariés (v. 1550-v. 1700) », Annales du Midi, Dynamiques marchandes : acteurs, réseaux, produits (XIIIe-XIXe s.), juillet-septembre 2005, pp. 363-381.

« Après Pierre Vilar. Un tour d’horizon dans l’historiographie rurale de la Catalogne moderne », Histoire et sociétés rurales, n° 24, deuxième semestre 2005, pp. 57-82.

« La guerra de los Segadores en el Valle de Arán: una aportación documental sobre el episodio de 1643 », Argensola (revue de l’Instituto de Estudios Altoaragoneses, Huesca), n° 112 (1998-2002, paru en 2006), pp. 317-337.

« La montagne dans un réseau commercial. Les Pyrénées et le commerce des mules à l’époque moderne », Histoire des Alpes-Storia delle Alpi-Geschichte der Alpen, 12, 2007, pp. 233-245.

« La frontera pirinenca i el comerç a l’època moderna », Manuscrits. Revista d’història moderna, n° 26, 2008, pp. 79-91.

« ¿Aislamiento o integración? Las pequeñas villas pirenaicas en las redes mercantiles del siglo XVII », Minius (revue du département d’histoire de l’Université de Vigo – Galice), n° 19, 2011, pp. 255-281.

« Acteurs et circuits commerciaux à travers la correspondance de Pere Fizes (Barcelone, deuxième moitié du XVIIe siècle). Éclairages, pistes et perspectives », Liame (Université de Montpellier III), n° 25, 2012.

« Comerciar a través dels Pirineus a l’època moderna. Una xarxa comercial entre Llenguadoc i Catalunya al segle XVII », Recerques, 2012, pp. 29-48.

« Migrations et mobilités commerciales entre le Massif central et la péninsule Ibérique au XVIIe siècle », Diasporas. Histoire et sociétés, n° 23-24, 2014, pp. 132-146.

“Una historiografia de les fronteres a l’època moderna a través d’alguns casos ibèrics”, Índice histórico espanyol, n° 129, 2016, pp. 51-76 ; “Una historiografia de las fronteras en la época moderna a través de algunos casos ibéricos”, Índice histórico espanyol, n° 129, 2016, pp. 169-191.

Communication and division on the northern border of Catalonia between the 15th and 18th centuries”, Catalan Historical Review, n° 11, 2018, pp. 41-55 (versió catalana: Catalan Historical Review, n° 11, 2018, pp. 137-149).

Des bœufs pour les charrettes ? Les acteurs du marché des bovins dans un bourg de la Nouvelle-Castille moderne”, e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, n° 32, février 2019.

“Temps et espaces du marché des bovins de trait dans un bourg de la Castille moderne (Almodóvar del Pinar, XVIIe-XVIIIe siècles) ”, Histoire et Sociétés rurales, n° 52, 2e semestre 2019, pp. 67-102.

II/ Articles dans des revues sans comité de lecture

« Contribution à l’étude du notariat rural au XVIIIe siècle : l’exemple de maître Lanes, notaire de Montgailhard (1731-1786) », Bulletin de la Société Ariégeoise des Sciences, Lettres et Arts, Foix, 1993, pp. 165-179.

« Les ventes de biens fonciers au XVIIIe siècle : l’exemple de Montgailhard (diocèse de Pamiers) 1731-1786″, Revue de Comminges, octobre-décembre 1994, pp. 499-519.

« Familles, clans et clivages politiques dans le Val d’Aran au XVIIe siècle », Revue de Comminges, avril-juin 1997, pp. 211-225.

« La population du Val d’Aran au XVIIe siècle », Revue de Comminges, deuxième trimestre 1998, pp. 165-216.

« Chaudronniers auvergnats dans le haut Pays de Foix au XVIIe siècle », Revue de la Haute-Auvergne, avril-juin 2004, pp. 139-157 et janvier-mars 2005, pp. 3-20.

« Les migrations de marchands de la Xaintrie vers la péninsule Ibérique au XVIIe siècle », Revue de la Haute-Auvergne, octobre-décembre 2007, pp. 453-484.

III/ Ouvrages à titre individuel, direction d’ouvrage

Une vallée frontière dans le Grand Siècle. Le Val d’Aran entre deux monarchies, Aspet, Pyrégraph, 1998, 437 p.

Identité et solidarités dans les Pyrénées. Essai sur les relations humaines (XVIe-XIXe siècle), Aspet, Pyrégraph, 2000, 202 p.

Une société marchande. Le commerce et ses acteurs dans les Pyrénées modernes (haut Pays de Foix, vers 1550-1700), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2008, 474 p.

Le Voisin et le Migrant. Hommes et circulations dans les Pyrénées modernes (XVIe-XIXe siècle), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 369 p.

Viure com a bons veïns. Identitats i solidaritats als Pirineus (segles XVI-XIX), Valence, Afers, 2017, 293 p.

IV/ Directions d’ouvrage ou de numéros spéciaux de revue

(dir. avec Jean-Michel Minovez) Circulation des marchandises et réseaux commerciaux dans les Pyrénées, XIIIe-XIXe siècle, Toulouse, CNRS-Université de Toulouse-Le Mirail, collection « Méridiennes », 2005, 650 p.

(dir. avec Jean-Michel Minovez) Dynamiques marchandes : acteurs, réseaux, produits (XIIIe-XIXe s.), n° spécial Annales du Midi, n° 251, juillet-septembre 2005.

(dir. avec Oscar Jané) Memòria personal. Construcció i projecció en primera persona a l’època moderna, Madrid, Casa de Velázquez, 2015, 184 p.

V/ Contribution à des ouvrages et actes de colloques

« Le notariat urbain dans le Pays de Foix au XVIIIe siècle », Visages du notariat dans l’histoire du midi toulousain (XIVe-XIXe siècle), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1992, pp. 209-245.

« Pouvoir local et pouvoir central dans le Val d’Aran (vers 1610-vers 1720) », Pays pyrénéens et pouvoirs centraux (XVIe-XXe siècle), Actes du colloque international, Foix, 1995, pp. 479-489.

« Les paysans et la terre dans le pays de Foix et la vallée de l’Ariège au XVIIIe siècle », Le notaire, le paysan et la terre dans la France méridionale à l’époque moderne, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1999, pp. 65-99.

« Les elits a la Vall d’Aran del segle XVII », El cor urbà dels conflictes. Identitat local, consciència nacional i presència estatal, IV Congrés Internacional d’Història Local de Catalunya (Barcelone, 12-13 décembre 1997), Barcelone, L’Avenç, 1999, pp. 175-184.

« Conflictualité, solidarités et relations frontalières dans les Pyrénées (v. 1550-1650) », Tolérance et solidarité dans les pays pyrénéens, actes du colloque de Foix, 18-19-20 septembre 1998, Foix, Archives Départementales de l’Ariège, 2000, pp. 431-447.

« Servir la monarchie dans la Couronne d’Aragon à l’époque moderne : les gouverneurs du Val d’Aran (XVIe-XVIIe siècle) », Les hommes et leur patrimoine en Comminges, Société des études du Comminges, 2000, pp. 271-287.

« Les populations frontalières et la guerre dans les villages des Pyrénées centrales et orientales à l’époque moderne », Les villageois face à la guerre (XIVe-XVIIIe siècle), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2002, pp. 217-242.

« Cap a la frontera política als Pirineus: Occitània i Catalunya (1258-1815) », Càtars i Trobadors, Barcelone, Museu d’Història de Catalunya, 2003, pp. 138-155.

« Marchands, commerce, frontière dans le haut Pays de Foix. La ville d’Ax au milieu du XVIIe siècle », Identités méridionales. Entre conscience de soi et visions de l’autre, Paris, CTHS, 2003, pp. 91-108.

« Commerce transfrontalier en Pays de Foix, vers 1550-vers 1700 », Circulation des marchandises et réseaux commerciaux dans les Pyrénées, XIIIe-XIXe siècle, Toulouse, CNRS-Université de Toulouse-Le Mirail, collection « Méridiennes », 2005, pp. 437-455.

« Une mobilité marchande : les marchands béarnais et le commerce des capes vers la péninsule Ibérique », Culture et solidarités dans les Pyrénées centrales et occidentales, Toulouse-Tarbes, Fédération Historique de Midi-Pyrénées/Société Académique des Hautes-Pyrénées, 2007, pp. 127-141.

« Els Pirineus moderns com a lloc de la conflictivitat i del diàleg. Una visió sobre les relacions humanes intenses », rapport aux journées « Conflictes. Diàleg i cultura al Pirineu », El Pont de Suert (Catalogne), 30 juin-1 et 2 juillet 2006, organisées par le Centre d’Estudis Ribagorçans ; Ripacurtia 4, 2007, pp. 25-42.

« Les relations contractuelles dans les réseaux de marchands migrants vers la Catalogne au XVIIe siècle », Le commerce atlantique franco-espagnol. Acteurs, négoces et ports (XVe-XVIIIe siècle), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008, pp. 147-159.

« Toulouse et le commerce pyrénéen à l’époque moderne. Quelques pistes à travers le haut Pays de Foix », Toulouse, une métropole méridionale : vingt siècles de vie urbaine, Toulouse, FRAMESPA, collection « Méridiennes », 2009, pp. 457-466.

« Realitats frontereres no estatals: les lligues i patzeries », Àngel Casals (coord.), Les fronteres catalanes i el Tractat dels Pirineus, Cabrera de Mar, Galerada, 2009, pp. 141-163.

« Les réseaux marchands pyrénéens et la pratique du commerce en temps de guerre », Les ressources des faibles. Neutralités, sauvegardes, accommodements en temps de guerre (XVIe-XVIIIe siècle), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, pp. 143-161.

« L’ais foissenc. Comèrci e migracions a l’epòca modèrna », Christian Camps, Les relacions catalano-occitanes al llindar del segle XXI, Péronnas, Association Française des Catalanistes/Éditions de la Tour Gile, 2009, pp. 247-259.

« El comerç entre guerra i pau als Pirineus catalans abans i després del tractat de 1659 », Del tractat dels Pirineus [1659] a l’Europa del segle XXI: un model en construcció?, Barcelone, Museu d’Història de Catalunya, 2010, pp. 305-313.

« Els Pirineus: frontera i connexió a l’època moderna », Ibix (Annals 2008-09), n° 6, octobre 2010, pp. 13-23.

« Es conflictes e era evolucion des poders ena Val d’Aran des sègles XVI e XVII », Miscellanèa en aumenatge a Melquíades Calzado de Castro, Vielha, Institut d’Estudis Aranesi, 2010, pp. 247-253.

« La transmission dans le monde des marchands pyrénéens à l’époque moderne. Le haut Pays de Foix au XVIIe siècle », G. Larguier (coord.), Transmettre et échanger en Roussillon et Languedoc XVIe-XVIIIe siècle, Perpignan, Presses Universitaires de Perpignan, 2011, pp. 81-96.

« Les xarxes comercials transpirinenques al segle XVII », Les xarxes urbanes a la Catalunya dels segles XVI i XVII, Barcelone, Rafael Dalmau, 2012, pp. 55-77.

« De Bayonne à Perpignan. Les tribulations de Diego Rodrigues Cardoso dans les années 1660 », Dissidences et conflits populaires dans les Pyrénées, Toulouse, Fédération Historique de Midi-Pyrénées, 2012, pp. 221-232.

« Les petites villes de montagne et le monde du commerce en région frontalière à l’époque moderne : haut Pays de Foix et Catalogne », Petites villes en montagne de l’Antiquité au XXe siècle. Europe occidentale et centrale (dir. : J.-L. Fray, P. Cornu, P. Fournier), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2013, pp. 163-179

« Comerç i xarxes comercials transpirinenques. Quina evolució al segle XVIII », Després de les Noves Plantes: canvis i continuïtats a les terres de parla catalana, CCEPC, 2014, pp. 241-252.

“La guerra de Successió d’Espanya i les seves conseqüències a la Vall d’Aran”, Guerra, frontera i identitats, Valence, Afers editorial, 2015, pp. 109-133

“Pere Fizes, Barcelona i el comerç transpirinenc a la segona meitat del segle XVII”, L’articulació de Catalunya als segles XVII i XVIII, Barcelone, R. Dalmau editor, 2015, pp. 49-86.

“Unes Catalunyes sens Noves Plantes? La guerra de Successió d’Espanya i les seves conseqüències vistes des dels nords”, 1714, Barcelone, Institut d’Estudis Catalans, Publicacions de la Presidència, “Sèrie Major”, 2016, pp. 107-112.

“La Val d’Aran entre sègles XVI e XVII: una societat conflictiva”, 1616 Ordinacions, Conselh generau d’Aran, 2017, pp. 9-15.

“L’articulació territorial del Rosselló entre terra i mar: el cas de Cotlliure al començament del segle XVIII”, Relacions mediterrànies a la Catalunya moderna, Barcelona, R. Dalmau editor, 2018, pp. 79-108.

“El paper comercial dels Pirineus durant l’època moderna”, III Congrés Internacional d’Història dels Pirineus, Andorra, Institut d’Estudis Andorrans, 2019, pp. 449-457.

VI/ Autres publications

L’occitan parlé en Ariège, Pamiers, COPE, 1992, 72 p. ; deuxième édition revue et augmentée : Pamiers, COPE, 2001, 80 p.

Los vèrbs conjugats. Memento verbal de l’occitan, Institut d’Estudis Occitans, 1ère édition 1993-5ème édition, 2014, 174 p.

Diccionari occitan-catalan/català-occità, en collaboration avec Claudi Balaguer, Barcelone, Llibres de l’Index, 2005, 1 020 p.

Répertoire toponymique des communes de la région Midi-Pyrénées, Portet-sur-Garonne, Loubatières, 2009, 136 p.

ACTIVITES DE RECHERCHE

Mes recherches actuelles s’inscrivent dans le prolongement des travaux que je conduis depuis 2000 dont l’objet est l’étude des réseaux qui assuraient, par voie terrestre, une partie du commerce entre le royaume de France et la monarchie hispani­que. Après avoir précisément travaillé sur les petits marchands, leur mobilité mais aussi leur insertion dans les réseaux et leur inscription dans la ville et le territoire, mes travaux se portent maintenant sur trois chantiers qui, chacun à sa manière, éclairent la problématique générale de la circulation et des réseaux à l’époque moderne. Le premier se focalise sur l’étude de la correspondance passive d’un marchand d’origine quercinoise installé à Barcelone, Pere Fizes, entre 1650 et 1680 environ. Cette masse documentaire donne des possibilités d’exploitation nombreuses, d’autant qu’elle est complétée par plusieurs livres de comptes. On peut reconstituer son réseau commercial et de correspondants en Méditerranée (Rome, Gênes, Marseille, Perpignan, Tarragone, Alicante), dans l’intérieur ibérique (Madrid, Saragosse) et du royaume de France (Toulouse, Limoges, Valence, Lyon, Paris), en Europe du Nord-Ouest (Saint-Malo, Plymouth, Anvers, Amsterdam, Hambourg)… On peut encore apprécier le rôle des voyages dans la formation au métier de marchand, la pratique des langues, la constitution et l’entretien des réseaux sociaux, les relations de confiance dans le réseau et dans la famille, les préoccupations économiques, etc. Cette documentation est une source de première importance pour connaître l’activité d’un marchand d’une certaine envergure dans la capitale catalane de la deuxième moitié du XVIIe siècle, voire pour apprécier la place de Barcelone dans le grand commerce terrestre et maritime. L’étude de l’action politique de ce marchand aux multiples réseaux me permet de renouer avec le thème des élites et du pouvoir, des promotions au service de la monarchie sans abandonner, néanmoins, celui de la migration et du monde de la marchandise d’où il est issu.

À la même époque, le marrane Diego Rodrigues Cardoso fait, en particulier, le commerce des laines d’Espagne vers le royaume de France et la Hollande. Poursuivi par le tribunal de l’Inquisition de Tolède qui ouvre une procédure en 1662, il s’installe, comme d’autres, à Bayonne. Pris dans une série d’affaires et de réseaux relationnels, sa trajectoire nous place entre marranisme, réseaux commerciaux, politique internationale, choix politiques et conflits locaux, sur fond de dissidence religieuse et politique et de conflits générés par le difficile règlement de la paix des Pyrénées (aussi bien en Roussillon qu’en Navarre, par exemple). Le troisième chantier s’intéresse au monde des transporteurs, acteurs directs de la circulation, c’est-à-dire les colporteurs, muletiers (arrieros et traginers), charretiers, éléments essentiels des circuits commerciaux dont ils assuraient la continuité territoriale et la cohésion : ce sont-là, plus encore que les marchands, des figures méconnues. Après avoir commencé à travailler sur les muletiers, je me suis orienté vers l’étude d’un village de charretiers de Nouvelle-Castille (Almodóvar del Pinar) sur la longue durée des XVIe-XVIIIe siècles. Cette enquête permet d’approfondir notre connaissance du monde des transporteurs, leur activité, leur organisation, leur place dans la société, le rôle des femmes (en particulier comme chefs d’entreprises de transport), etc. De même, la documentation oblige à interroger l’organisation des métiers (sociétés et compagnies ?, confréries ?, corporations ?) et les relations avec les institutions au sens large, la monarchie espagnole, en premier lieu.

Au-delà de leur particularité qui a donné ou donnera lieu à des publications, ces trois chantiers, basés sur trois corpus de sources spécifiques et en grande partie d’ores et déjà identifiés et balisés, ne sont que trois déclinaisons « empiriques » et micro-analytiques qui ont pour ambition d’appréhender le même phénomène, au cœur de mes travaux : éclairer le rôle, les stratégies, les expériences de l’acteur social pris dans les multiples liens, de dépendance et d’interdépendance, et sa capacité ou non à agir et interagir. La focalisation sur des espaces en grande partie frontaliers et périphériques (du moins pour les pouvoirs centraux), avec des acteurs qui jouent de cette réalité, est également un élément essentiel de mes travaux qui se voudraient au croisement d’une histoire économique, sociale et politique, voire culturelle. Cette dimension peut permettre aussi de voir en filigrane et par le bas, le renforcement monarchique.

Participation à des programmes :

– programme de recherche « La xarxa urbana catalana i les relacions transpirinenques en els segles XVII i XVIII » dirigé par Jaume Dantí (Université de Barcelone) (programme HAR2012-32655 du Ministère espagnol de Economía y Competitividad) [2013-2015].

– programme de recherche « Canvis i continuïtats en l’hàbitat i en l’ús del territori en èpoques de transició des de l’edat mitjana fins al dia d’avui. Anàlisi del paisatge i societat » dirigé par Jordi Bolòs (Université de Lérida) (programme HAR2012-35022 du Ministère espagnol de Economía y Competitividad) [2013-2015].

– programme de recherche « L’articulació territorial a la Catalunya moderna » dirigé par Jaume Dantí (Université de Barcelone) (programme HAR2015-64954-P du Ministère espagnol de Economía y Competitividad) [2016-2018].

Directions de thèse :

DAT Bénédicte, La construction d’une identité de corps : les membres du Conseil souverain du Roussillon vus par eux-mêmes (1660-1790)

PÉROY Emmanuel, « Les plus apparents ». Notables et familles de notables de Cerdagne française au XVIIIe siècle

MEUNIER Aurian, Anatomie des réseaux commerciaux transpyrénéens au XVIIe siècle

MARCHAL Thomas, L’Autre en Roussillon, XVIIe-XVIIIe siècle

Direction d’HDR :

FABRE Éric, Entre basses Alpes et haute Provence, la vie rurale d’un pays de piémont (fin XVIIe-milieu XXe siècle), soutenue à l’Université de Perpignan le 4 mars 2015

Séminaire permanent – Seminari Permanent

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search