Réglementations et normes

les corpus rassemblés recèlent de nombreuses informations concernant les règles professionnelles – ordonnances, statuts, privilèges. Le séminaire consistera à s’interroger sur la nature même de ce cadre juridique.  Il s’agira de sortir d’une vision individualiste du peintre –  qui a longtemps prévalu dans l’histoire de l’art – pour montrer la nature intrinsèquement instituée et collective de l’activité. On s’attachera notamment à identifier les appuis dans lesquels les artistes sont impliqués (les sphères d’activités), les relations entre individus ou entre organisations, les dispositifs (juridiques, techniques, organisationnels…). Certains de ces appuis sont locaux, d’autres se déploient dans des espaces plus vastes selon un jeu d’échelle complexe que les traditions historiographiques nationales ont logiquement tendu à négliger. Il faut prendre en compte les aspects juridiques des systèmes concernés et des dispositifs pratiques (accords collectifs, statuts, règlements, arrêts), mis en œuvre, permettant au droit d’avoir une certaine effectivité, de conformer les pratiques, d’exercer sa fonction régulatrice.

Séminaire permanent – Seminari Permanent