Archives par mot-clé : commerce

Les révolutions du commerce sous la direction de Jean-Claude Daumas : une importante parution avec une contribution du groupe d’Histoire sociale de l’économie de Perpignan

Le 26 novembre 2020 paraît un important ouvrage réalisé sous la direction de Jean-Claude Daumas. Ce dernier, Professeur à l’Université de Franche Comté, membre senior honoraire de l’IUF a,  après sa thèse sur l’entreprise Blin & Blin1, joué un rôle structurant sur tout le champ de l’histoire économique en France. Il a notamment dirigé des travaux majeurs sur l’histoire du patronat2, les dynamiques territoriales de l’industrialisation3 et écrit, plus récemment, une somme sur l’histoire de la consommation4.

Daumas Jean-Claude (ed.), Les révolutions du commerce. France, XVIIIe-XXIe siècle, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté (coll. « Les Cahiers de la MSHE Ledoux »), 2020, 362 p.

https://books.openedition.org/pufc/20229

Objectifs et organisation de l’ouvrage

Jean-Claude Daumas a invité un ensemble de chercheurs spécialistes de l’histoire de la distribution et du commerce à réfléchir aux grandes transformations qui ont eu lieu entre le XVIIIe  et le XXe siècle dans le commerce de détail. Il s’agissait « de réunir des recherches dispersées, et pour certaines en cours, afin de donner au public une vue d’ensemble des mutations du commerce de détail en faisant le choix de la longue durée et en cherchant à dégager la logique des évolutions. L’objectif n’est pas de décrire en détail tous les formats commerciaux qui, de la boutique à l’hypermarché, ont assuré la commercialisation des marchandises à destination du consommateur final, mais de se concentrer sur les formes dominantes afin de comprendre la logique des révolutions commerciales successives. Cette entreprise n’a de sens que si, d’une part, les formes de commerce sont étudiées en liaison avec les régimes d’accumulation et les modèles de consommation successifs, et de l’autre, si elles sont saisies largement et de manière très concrète (localisation, méthodes de vente, clientèles, aménagement du point de vente, produits, prix, publicité, rapports avec les fournisseurs, relations avec le consommateur, etc.). L’objectif est de dégager les conditions de l’apparition, du fonctionnement et du développement de chaque format et d’expliquer ce qui en fait la spécificité. »

D’autre part, l’un des objectifs était de de réfléchir parallèlement aux formes de régulation du commerce qui se sont succédé au cours du XXe siècle car « les normes de concurrence édictées par l’Etat ont joué un rôle essentiel dans le développement de la distribution ».

L’ouvrage est donc organisé autour de trois grandes parties :

1. De la boutique au commerce concentré

 2. Le commerce au prisme du produit

3. La distribution de masse : passé, présent et avenir.

Continuer la lecture de Les révolutions du commerce sous la direction de Jean-Claude Daumas : une importante parution avec une contribution du groupe d’Histoire sociale de l’économie de Perpignan

  1. Daumas, Jean-Claude. « L’amour du drap: Blin & Blin, 1827-1975 histoire d’une entreprise lainière familiale ». Besançon: Presses universitaires franc-comtoises, 1999, 660 p []
  2. Daumas Jean-Claude, Chatriot Alain, Fraboulet Danièle, Fridenson Patrick et Joly Hervé (eds.), Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010, 1613 p. []
  3. Daumas Jean-Claude, Lamard Pierre et Tissot Laurent (eds.), Les territoires de l’industrie en Europe, 1750-2000: entreprises, régulations et trajectoires, Besançon, France, Presses universitaires de Franche-Comté, 2007, 472 p. []
  4. Daumas Jean-Claude, La révolution matérielle: une histoire de la consommation : France XIXe-XXIe siècle, Paris, France, Flammarion, 2018, 593 p []

Emprenedors transnacionals a la València moderna

Josep San Ruperto Albert, jove historiador format a la Universitat de València, acaba de publicar a la prestigiosa Fundació Noguera, un llibre tirat de la seva tesi doctoral, llegida el 2017, preparada sota la doble direcció d’Amparo Felipo Orts i Carme Pérez Aparicio1. A partir de fonts documentals molt diverses i abundants2 i d’una bibliografia molt ample, l’autor estudia les trajectòries de dues famílies emprenedores milaneses a la València del segle XVII a través de les quals planteja problemàtiques historiogràfiques molt rellevants com, per exemple, la integració dels estrangers en el món comercial o la promoció social.

Continuer la lecture de Emprenedors transnacionals a la València moderna

  1. J. San Ruperto Albert, Emprenedors transnacionals. Les trajectòries econòmiques i d’ascens social dels Cernezzi i Odescalchi a la Mediterrània Occidental (ca. 1590-1689), Barcelona, Fundació Noguera, 2019, 410 p. []
  2. L’autor ha buidat arxius espanyols (Archivo Histórico Nacional, Archivo General de Simancas, Archivo General de Indias), l’Arxiu de la Corona d’Aragó, els arxius valencians i italians []

Toulouse et les voies d’eau

 

Jean-Michel Minovez, Garonne et Canal du Midi. Le système de navigation autour de Toulouse, Toulouse, Presses Universitaires du Midi-Méridiennes, 2018, 177 p.

Jean-Michel Minovez, professeur d’histoire moderne à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, s’intéresse dans cet ouvrage à un des éléments d’articulation du territoire autour de Toulouse associant la Garonne et le Canal du Midi dans ce que lui même essaye de décrire comme un système. Non pas un système pensé comme tel à l’origine mais construit peu à peu, au gré des aménagements. « Beau livre » dans sa présentation, ce travail est utilement complété par un appareil critique, une liste de sources et une bibliographie qui le destinent également au spécialiste.

Continuer la lecture de Toulouse et les voies d’eau

Connexions et commerce dans la Méditerranée moderne

Poursuivant un travail collectif entamé depuis quinze ans et jalonné de publications régulières1 , le professeur Jaume Dantí, de l’Université de Barcelone, a coordonné un nouvel ouvrage regroupant les travaux de sept chercheurs membres de son groupe de recherche ou « chercheurs invités », sous le titre Relacions mediterrànies a la Catalunya moderna2. Historiens modernistes des universités de Barcelone, Perpignan, Valence et Aix-Marseille présentent dans cet ouvrage leurs travaux autour du thème général des connexions en Méditerranée à l’époque moderne, la plupart d’entre eux s’intéressant aux relations commerciales en tant que facteur d’articulation entre différents territoires. La question du territoire est présente de façon plus spécifique dans deux des contributions, celles d’Agustí Alcoberro et de Josep M. Torras i Ribé, le premier étudiant les premières géographies de la Catalogne des XVIe et XVIIe siècles, le deuxième s’intéressant au recrutement des cadres de l’administration des Bourbons dans la Catalogne du début du XVIIIe siècle.

Continuer la lecture de Connexions et commerce dans la Méditerranée moderne

  1. 2005 : Ciutats, viles i pobles a la xarxa urbana de la Catalunya moderna, Barcelone, Rafael Dalmau ; 2011 : Les xarxes urbanes a la Catalunya dels segles XVI i XVII, Barcelone, Rafael Dalmau ; 2015 : L’articulació del territori a la Catalunya moderna, Barcelone, Rafael Dalmau []
  2. J. Dantí (coord., Relacions mediterrànies a la Catalunya moderna, Barcelone, Rafael Dalmau, 2018, 239 p. []

Les vitrines de la mode. Boutiques et consommation textile à Valence au XVIIIe siècle

Daniel Muñoz Navarro, docteur en histoire moderne de l’Université de Valence et professeur associé de cette même université, a publié en 2018 un ouvrage, issu de sa thèse de doctorat, intitulé Los escaparates de la moda. Sistemas de comercialización, espacios de consumo y oferta textile en la Valencia preindustrial (1675-1805) dont le thème intéresse directement ce carnet de recherche1 dans lequel neuf historien.ne.s, dont l’auteur lui-même, analysaient les réseaux commerciaux les modes de commercialisation et de consommation de différents produits (textiles divers et vêtements, nouveaux produits alimentaires) dans plusieurs régions de la péninsule Ibérique. Par ailleurs, l’an dernier, nous avions aussi rendu compte, ici même, du numéro spécial de la revue Afers qu’il avait dirigé sur les pratiques du commerce méditerranéen au XVIIe siècle.

Continuer la lecture de Les vitrines de la mode. Boutiques et consommation textile à Valence au XVIIIe siècle

  1. D. Muñoz Navarro, Los escaparates de la moda. Sistemas de comercialización, espacios de consumo y oferta textile en la Valencia preindustrial (1675-1805), Madrid, Síntesis, 2018, 380 p.) . Auteur ou co-auteur de plusieurs livres, Daniel Muñoz avait précédemment dirigé, en 2011, un livre sur l’histoire de la consommation dans l’Espagne moderne ((D. Muñoz Navarro (éd.), Comprar, vender y consumir. Nueva aportaciones a la historia del consumo en la España moderna, Valence, Publicacions de la Universitat de València, 2011, 241 p. []

Deux articles des Annales du Midi

La dernière livraison des Annales du Midi (n° 301, daté de janvier-mars 2018) contient deux articles qui se relient tout à fait directement aux thématiques développées dans ce carnet de recherche. María Teresa Pérez Villalba y présente un résumé de sa thèse de doctorat d’histoire soutenue en juillet 2017 à l’Université de Valence dont le titre était Franceses en Valencia durante el siglo XVI. Cette thèse peut être consultée en ligne sur http://roderic.uv.es/handle/10550/59477. Le XVIe des migrations en péninsule Ibérique est moins présent dans l’historiographie ce qui rehausse l’intérêt de ce travail basé sur diverses sources, en particulier les registres de l’hôpital de Valence, les livres d’aveïnaments c’est-à-dire les listes de ceux à qui fut reconnu le statut de (nouveaux) habitants, les registres paroissiaux et des procès de l’Inquisition ce qui lui permit de constituer un corpus de plus de 4 700 noms couvrant avec plus ou moins d’intensité l’ensemble du XVIe siècle. À partir de ces données, l’auteure reconstitue les phases d’arrivées, les régions d’origine (d’abord le Béarn et l’Agenais, ensuite le Quercy et le Périgord, mais aussi le sud-est du Bassin aquitain et les hautes terres du Limousin et de l’Auvergne), leurs professions (d’abord des travailleurs de terre, puis, en moindres mesures, des artisans) et réfléchit à leur insertion dans la société d’accueil. Évidemment, le prisme de l’Inquisition est quelque peu déformant surtout au cours d’une époque de suspicion généralisée envers tout ce qui pouvait ressembler, de près ou de loin, à un protestant… Et tout migrant venant du royaume de France devenait suspect.

Continuer la lecture de Deux articles des Annales du Midi

Deux articles sur le commerce

Le dernier numéro des Annales. Histoire. Sciences Sociales (daté d’avril-juin 2017) propose un dossier, composé de deux articles, sur l’histoire du commerce embrassant une période allant du début du XVIe au milieu du XIXe siècle bien que la période 1550-1750 soit pratiquement absente.

Le premier texte1 est dû à Nadia Matringe (London School of Economics) qui a publié en 2016 La banque en Renaissance2. À partir des papiers et livres de la banque Salviati de Lyon, l’auteure étudie l’important instrument de financement du commerce international qu’est le dépôt en foire. Selon elle, ce type de dépôt apparaît clairement au XVIe siècle dans les grandes foires à la fois comme moyen de compensation et moyen de crédit, de sorte qu’il profite aux grands échanges internationaux dont Lyon était le centre, dans le cas qu’elle aborde. Ainsi, écrit-elle que « la banque stimulait le commerce au moins autant que le commerce stimulait la banque » (p. 421).

Continuer la lecture de Deux articles sur le commerce

  1. « Le dépôt en foire au début de l’époque moderne. Transfert de crédit et financement du commerce », pp. 381-423 []
  2. La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, PUR, 2016 []

Des Auvergnats en Roussillon au XVIIe siècle ?

Avant de présenter quelques résultats, du moins plusieurs questionnements liés à ma thèse, il me semblait intéressant de revenir sur une présence de migrations marchandes déjà étudiée au cours de mon mémoire de master1 et qui fera en partie l’objet d’un article à paraître2. Des Auvergnats ont déjà été aperçus et étudiés en Roussillon au XVIIe siècle par deux historiens, à travers l’article de Gilbert Larguier3 et le travail de Patrice Poujade4. Aujourd’hui, la question de cette migration auvergnate est de nouveau relancée par l’intermédiaire d’une source inédite, les cahiers de François Millet i Català5.

Continuer la lecture de Des Auvergnats en Roussillon au XVIIe siècle ?

  1. Mémoire disponible sur la base DUMAS, Aurian MEUNIER, Le commerce et ses acteurs à Perpignan au XVIIe siècle : les cahiers de François Millet i Català, peseur au poids du Roi, mémoire de master, Perpignan, Université de Perpignan Via Domitia, 2017, 2 vol., 505 p. []
  2. Aurian MEUNIER, « Frontières, réseaux et acteurs du commerce à Perpignan dans la seconde moitié du XVIIe siècle », Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, à paraître en 2018. []
  3. Gilbert LARGUIER, « Les échanges franco-catalans à la fin du XVIe et dans la première moitié du XVIIe siècle » dans Jean-Michel MINOVEZ et Patrice POUJADE (eds.), Circulation des marchandises et réseaux commerciaux dans les Pyrénées (XIIIe-XIXe siècles), Toulouse, CNRS-Université de Toulouse-Le Mirail, 2005, p. 523‑543. []
  4. Patrice POUJADE, Le voisin et le migrant. Hommes et circulations dans les Pyrénées modernes (XVIe-XIXe), Rennes, PUR, 2010, 369 p. []
  5. ADPO, 1J 60, livres et cahiers tenus par François Millet i Català, peseur au poids du roi à Perpignan, 1664-1681. []

Una publicació sobre les pràctiques del comerç mediterrani del segle XVII – Une publication sur les pratiques du commerce méditerranéen au XVIIe siècle

La revista Afers acaba de publicar amb el seu número 87 datat del 2017, un dossier titulat “Un Mediterrani transnacional al segle XVII”. Són set articles precedits d’una introducció historiogràfica i de presentació del tema a càrrec del coordinador del dossier, Daniel Muñoz Navarro (Universitat de València). Els autors, ells, provenen de diferents universitats o centres d’investigacions com ara Sevilla, Milà, Nàpols, Lisboa, València i Aix-Marsella. Continuer la lecture de Una publicació sobre les pràctiques del comerç mediterrani del segle XVII – Une publication sur les pratiques du commerce méditerranéen au XVIIe siècle

Séminaire de recherche le Piémont, un espace polarisé. 17 janvier 2018

Mercredi 17 janvier 2018

16h-18h – Salle de séminaires du département d’histoire – Bâtiment Y – Université de Perpignan

« Le Piémont, un espace polarisé. Exemples alpins et pyrénéens (milieu du XVIIIe-milieu du XXe siècle) », Éric Fabre, Maître de conférences HDR (UMR TELEMME, Aix-Marseille Université, chercheur associé CRESEM)

Ouverture du carnet

Présentation générale.
Le carnet de Recherche hse-hsa.hypothèse.org est le carnet de recherche émanation du séminaire permanent d’histoire sociale de l’économie, histoire sociale de l’art, de l’Université de Perpignan. Ce séminaire permanent est un lieu de rencontre, de réflexion et de débats qui souhaite contribuer de manière pérenne à apporter des réponses à des questions centrales de l’histoire économique et sociale et de l’histoire de l’art, par le biais d’un séminaire de recherche doté d’un programme annuel ; d’un volet formation avec des enseignements liés au Master Histoire Civilisations Patrimoine et au doctorat mention Histoire-Histoire de l’art de l’ED 544 de l’Université de Perpignan ; de trois ateliers de recherches qui permettent d’approfondir les questions théoriques et de faire vivre concrètement le carnet par des billets sur la recherche en train de se faire : Acteurs du monde du commerce ; Acteurs de l’industrialisation ; Métiers d’arts.

Problématiques
Les problématiques centrales sont : comment des actions importantes de la vie humaine (créer, produire, transporter, vendre, acheter) s’articulent-elles et s’insèrent-elles dans un ensemble social complexe ? Que nous disent ces comportements économiques sur le fonctionnement des sociétés anciennes et, plus généralement, de l’homme en société ? En quoi le social compte dans l’économie ou dans l’art ? Le séminaire permanent se propose ainsi d’interroger des notions clefs de l’histoire sociale : la construction sociale des normes de création, de production et des règles de l’échange, la place de l’acteur considéré comme un pivot du social, intégrant les questions de langues et de cultures, de statuts sociaux et de genre, de réseaux de relations, de dépendance et d’interdépendance, de mobilités. La réflexion méthodologique y occupe une place majeure, attentive aux questions de sources, de traitement des données, aux jeux d’échelles. L’ambition est de contribuer à construire le champ de l’histoire sociale de l’économie et à approfondir celui de l’histoire sociale de l’art. Les analyses s’inscrivent dans le monde méditerranéen nord-occidental et ses connexions avec le reste du monde.

Projet éditorial
Le carnet de Recherche HSE-HSA est destiné à accompagner la dynamique du séminaire permanent. Il a pour objectif d’être un espace permettant de rendre compte de la recherche en cours dans ces champs en pleine construction de l’histoire sociale. Il a pour vocation de devenir un espace numérique d’échanges et de convergence de chercheurs sur ces questions d’histoire sociale de l’économie-histoire sociale de l’art, en particulier à partir du monde ibérique et de la France méridionale. Le carnet est clairement conçu comme un pont entre les cultures académiques française, catalane et espagnole. Il se veut un élément de décloisonnement entre les cultures des champs disciplinaires de l’histoire sociale, de l’histoire de l’art et de l’histoire économique. Les langues du Carnet de recherche seront les langues de cet espace : français, catalan, espagnol, italien, occitan