Archives par mot-clé : marchands

Les vitrines de la mode. Boutiques et consommation textile à Valence au XVIIIe siècle

Daniel Muñoz Navarro, docteur en histoire moderne de l’Université de Valence et professeur associé de cette même université, a publié en 2018 un ouvrage, issu de sa thèse de doctorat, intitulé Los escaparates de la moda. Sistemas de comercialización, espacios de consumo y oferta textile en la Valencia preindustrial (1675-1805) dont le thème intéresse directement ce carnet de recherche1 dans lequel neuf historien.ne.s, dont l’auteur lui-même, analysaient les réseaux commerciaux les modes de commercialisation et de consommation de différents produits (textiles divers et vêtements, nouveaux produits alimentaires) dans plusieurs régions de la péninsule Ibérique. Par ailleurs, l’an dernier, nous avions aussi rendu compte, ici même, du numéro spécial de la revue Afers qu’il avait dirigé sur les pratiques du commerce méditerranéen au XVIIe siècle.

Continuer la lecture de Les vitrines de la mode. Boutiques et consommation textile à Valence au XVIIIe siècle

  1. D. Muñoz Navarro, Los escaparates de la moda. Sistemas de comercialización, espacios de consumo y oferta textile en la Valencia preindustrial (1675-1805), Madrid, Síntesis, 2018, 380 p.) . Auteur ou co-auteur de plusieurs livres, Daniel Muñoz avait précédemment dirigé, en 2011, un livre sur l’histoire de la consommation dans l’Espagne moderne ((D. Muñoz Navarro (éd.), Comprar, vender y consumir. Nueva aportaciones a la historia del consumo en la España moderna, Valence, Publicacions de la Universitat de València, 2011, 241 p. []

Deux articles sur le commerce

Le dernier numéro des Annales. Histoire. Sciences Sociales (daté d’avril-juin 2017) propose un dossier, composé de deux articles, sur l’histoire du commerce embrassant une période allant du début du XVIe au milieu du XIXe siècle bien que la période 1550-1750 soit pratiquement absente.

Le premier texte1 est dû à Nadia Matringe (London School of Economics) qui a publié en 2016 La banque en Renaissance2. À partir des papiers et livres de la banque Salviati de Lyon, l’auteure étudie l’important instrument de financement du commerce international qu’est le dépôt en foire. Selon elle, ce type de dépôt apparaît clairement au XVIe siècle dans les grandes foires à la fois comme moyen de compensation et moyen de crédit, de sorte qu’il profite aux grands échanges internationaux dont Lyon était le centre, dans le cas qu’elle aborde. Ainsi, écrit-elle que « la banque stimulait le commerce au moins autant que le commerce stimulait la banque » (p. 421).

Continuer la lecture de Deux articles sur le commerce

  1. « Le dépôt en foire au début de l’époque moderne. Transfert de crédit et financement du commerce », pp. 381-423 []
  2. La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, PUR, 2016 []